Elles avaient disparu du paysage floridien depuis des décennies et voilà que depuis quelques mois, elles sont revenues en force et plus voraces que jamais. Elles piquent tous ceux et celles qui osent s’y frotter. Il faut dépenser une fortune pour s'en débarrasser et ne sont pas du tout signe de malpropreté.

Ce sont des parasites qui incommodent l’homme, les animaux domestiques, les chauve-souris, les rongeurs, les volailles et les oiseaux. Elles préfèrent le sang humain. Certaines personnes sont peu sensibles aux piqûres et chez d’autres ces piqûres provoquent des enflures, de l’inflammation et des démangeaisons. Les punaises de lit se nourrissent de sang et elles sont actives la nuit, c’est-à-dire lorsque l’homme est inactif. Cependant, dans les cas où les lieux ne sont occupés que le jour, les punaises n’hésiteront pas à s’attaquer aux humains durant ces heures.

Ces insectes laissent des traces de sang et d’excréments sur les matelas. Les punaises sont parfois porteuses de maladies. Grâce à son corps aplati elle s’infiltre dans de minces fissures, telles les coutures de matelas. Elles se cachent dans les coutures des matelas.

Avant la Deuxième Guerre mondiale, les épidémies de punaises étaient fréquentes aux Etats-Unis, surtout dans les états où il fait très chaud et où le taux d’humidité est élevé. Mais les insectes avaient été pratiquement éliminé grâce aux progrès de l'hygiène et à l'utilisation intensive du DDT, dans les années 1940 et 1950. Contrairement aux moustiques, les punaises ne sont pas porteuses de maladies transmissibles par le sang. Elles sont très résistantes et difficiles à exterminer. Les spécialistes affirment que leur présence n'est pas nécessairement le signe de problèmes d'hygiène.

Malheureusement, pour des raisons qu’on ignore, la punaise est revenue et cette fois, par la grande porte des hôtels très huppés de la Floride.

Au cours des dernières années, les signalements de punaises des lits sont en hausse dans les grandes villes des Etats-Unis, particulièrement dans les hôtels, les hôpitaux, les dortoirs des collèges. Partout où le roulement de résidants est élevé. L'Association nationale de contrôle parasitaire, qui représente plusieurs entreprises d'extermination, aux Etats-Unis, affirme que le nombre de signalements de punaises de lit a quintuplé en quatre ans.

planete. qc. ca /floride

Trouver une société près de chez vous