> Voir la liste de tous les départements
Trouver une société près de chez vous

Un cas de punaises de lit par jour enregistré à Amiens

Le service hygiène de la Ville intervient une fois par jour dans des logements infestés de punaises. Le phénomène, mondial, prend de l’ampleur et ne semble pas près de s’arrêter.

La punaise est un insecte d’autant plus redoutable qu’elle est méconnue et sa présence est restée longtemps ignorée. Quant aux chiffres de sa multiplication, ils font froid dans le dos ! «  À Amiens, nous notons une recrudescence du nombre de cas depuis 2006. À l’époque, nous traitions à peine un logement par an  », note Jean-Pascal Gamard, responsable de l’unité de désinfection de la municipalité. «  En 2014, nous sommes intervenus 65 fois. Et depuis septembre, c’est tous les jours  », assure Stéphanie Petit-Rouvillain, responsable du service hygiène de la Ville, qui ne peut traiter qu’un à deux cas maximum par jour.

Car la punaise de lit n’est pas un insecte comme les autres. Elle est particulièrement résistante aux insecticides que l’on trouve dans le commerce et surtout, elle se niche dans chaque petit recoin de votre habitation : derrière du papier peint décollé, entre les plinthes et les murs, dans les meubles et tous les interstices qu’elle pourra trouver. Ses endroits préférés : les ourlets du matelas, entre le mur et le lit, dans les recoins du sommier. En bref, tout près de vous : car vous êtes son repas préféré. «  La punaise se nourrit de sang humain  », commente Stéphanie Petit-Rouvillain. La punaise sort de sa cachette la nuit et repère les humains à plusieurs mètres. «  Grâce aux CO2 que nous émettons, à notre chaleur et à notre odeur  », ajoute la responsable du service.

 

Un sujet sensible

dans l’hôtellerie

Une fois dans votre lit, la punaise vous pique durant votre sommeil. «  Ses piqûres sont assez similaires à celles des moustiques mais elles sont souvent très rapprochées sur une même zone  », détaille Jean-Pascal Gamard. Et surtout, le phénomène se répète très rapidement. Une punaise vit en moyenne 5 mois et pond environ 4 à 5 œufs par jour. Des œufs qui vont éclore au bout de 10 à 15 jours.

Autant dire que lorsqu’une punaise pénètre chez vous, vous êtes vraiment dans le pétrin, et encore on est poli. Pour détecter leur présence, commencez par vérifier les recoins de votre matelas et votre sommier. Si vous voyez de petites taches noires, il est possible qu’il s’agisse de déjections de punaises. Vous pouvez également le voir sur votre corps, grâce aux piqûres ou sur vos draps grâce aux traces de sang que vous laissez quand vous vous grattez durant votre sommeil.

Reste à savoir comment ces insectes réussissent à investir votre intérieur. «  Il y a plusieurs possibilités, explique Stéphanie Petit-Rouvillain. Vous pouvez en ramener de voyage, (la punaise vit partout dans le monde) en logeant chez des particuliers ou dans des hôtels, et tout type d’hôtel, même les palaces sont touchés. C’est pour cela que nous conseillons aux voyageurs de rechercher des traces de ces insectes (notre encadré) quand ils arrivent quelque part, d’aspirer leur valise quand ils rentrent chez eux et de laver leurs affaires à une température supérieure à d’habitude.  » Un sujet « sensible » pour ces hôteliers. À tel point que l’un de leur principal syndicat n’en a jamais entendu parler. L’une des entreprises amiénoises spécialiste de la désinfection chez ces professionnels préfère même ne pas aborder le sujet.

Mais les voyages ne sont pas les seuls responsables de cette recrudescence. Les achats d’objets de seconde main, sur les réderies ou des sites dédiés peuvent également être à l’origine de cette apparition. «  Il y a peu de temps, nous avons dû intervenir chez une dame qui avait acheté des vêtements de bébé de seconde main sur Internet. Dans le colis, il y avait les vêtements mais aussi des punaises…  » On vous avait bien dit que ça faisait froid dans le dos.

http://www.courrier-picard.fr/region/un-cas-de-punaises-de-lit-par-jour-enregistre-a-amiens-ia167b0n677035